Acer Predator Helios 500

alaTest a collecté et analysé 31 avis de consommateurs et d'experts pour le produit Acer Predator Helios 500. La note moyenne du produit est 4.2 sur 5, tandis que les autres produits de même catégorie ont une note moyenne de 4.1 sur 5. Les testeurs apprécient la qualité sonore. Les performances impressionnent, mais les testeurs ont des doutes sur la qualité d'image.

performance, écran, taille, utilisabilité, qualité sonore

portabilité, batterie , valeur, clavier, qualité d'image

En moyenne, les consommateurs notent ce produit 100/100 et les experts notent ce produit 84/100.

Voir tous les Ordinateurs Portables Acer

Résumé des avis

(Basé sur 31 avis et tests)

Avis d'Experts  

Avis d'Utilisateurs  

Avertissement:

Voici une liste des avis pour ce produit ou des produits similaires. Si vous pensez que ce groupement est mauvais s'il vous plaît cliquez ici pour le drapeau.
En savoir plus sur la page de notre FAQ.
Affichage de 1 - 3 sur 3 Afficher les Avis: en français | internationaux (28)

Avis d'expert par : Benjamin Herzig (notebookcheck.biz)

Courte critique du PC portable Acer Predator Helios 500 (GTX 1070, i9-8950HK)

 

Portable de jeu Ultra HD. Le Helios 500 entre dans son deuxième round : nous venons de tester sa version d'entrée-de-gamme, et voici la suite avec la version haut-de-gamme. Est-ce que cette version chère est capable de nous convaincre ? Vous le...

écran Ultra HD lumineux avec une très bonne couverture de l'espace colorimétrique ; configuration RAM à l'épreuve du temps ; configuration avancée du rétroéclairage ; 2 USB C Thunderbolt 3 ; ports bien placés ; excellentes possibilités de maintenance ;...

Core i9 incapable d'atteindre tout son potentiel ; organisation du clavier originale ; mauvaise autonomie ; consommation au ralenti très élevée ; matériaux et rigidité trop en retrait pour le prix ; performances trop réduites sur batterie

Pas de surprise : l’Acer Predator Helios 500 équipé d’un écran 4K et d’un Intel Core i9-8950HK est un nouvel excellent portable de jeu, offrant la plupart des avantages de la version moins haut-de-gamme. La version i7 moins chère reste néanmoins, à...

09/2018

Avis d'expert par : Sebastian Jentsch (notebookcheck.biz)

Critique complète du PC portable de jeu Acer Predator Helios 500 (GTX 1070, i7-8750H)

 

Mise à jour. Notre test exclusif du portable massif d'Acer. Équipé d'un processeur de 45 W et d'une carte graphique GTX 1070, le tout nouveau châssis cache des ressources conséquentes pour le jeu. L'Helios 500 est le successeur de l'Helios 300, et bien...

écran FHD lumineux avec des temps de réponse corrects ; écran G-Sync 144 Hz ; RAM évolutive ; rétroéclairage largement configurable ; 2 ports USB C Thunderbolt 3 ; ports bien placés ; excellentes possibilités de maintenance ; son honnête ;...

écran FHD peu contrasté ; couverture sRGB réduite ; organisation du clavier étrange ; fuites de lumière assez prononcées ; mauvaise autonomie ; consommation élevée au ralenti ; choix des matériaux et rigidité trop réduits pour ce prix

Avec le Predator Helios 500, Acer crée une fois de plus un mastodonte de jeu équilibré, avec plus de qualités que de défauts quand on en vient au jeu. Néanmoins, même cette machine de jeu de 17 pouces n’est pas parfaite, et exige de ce fait une analyse...

05/2018

Avis d'expert par : Marc Zaffagni avec CNET.com (cnetfrance.fr)

Test Acer Predator Helios 500 : notre avis - CNET France

 

Avec son écran de 17 pouces, l'Helios 500 d'Acer intègre d'excellents composants sans faire exploser le budget, mais n'offre que peu de surprises...

l’un des premiers pc portables équipé d’un processeur Core i9 d’Intel associé à une carte graphique Nvidia GeForce 1070. Connectique généreuse, grand écran et des options d'éclairage décentes en font une machine de jeu polyvalente.

d’autres portables de gaming ont des cartes graphiques et des écrans plus performants, des options d’éclairage plus riches et un design plus attrayant.

Avec son écran de 17 pouces, l’Helios 500 d’Acer intègre d’excellents composants sans faire exploser le budget, mais n’offre que peu de surprises.

10/2018